L’allocation universelle Réflexion )

Dans Les Evangiles un dangereux (?) révolutionnaire (?) nommé « Jésus » (comme tant d’autres d’ailleurs à l’époque) narre cette histoire (Les ouvriers de la onzième heure) à propos d’un cultivateur qui donna aux ouvriers venus terminer l’ouvrage de la journée (ce qui devait sans doute l’arranger vu le retard pris par les autres ) la même […]

La campagne judiciaire de 2017 Réflexion )

On constate que les campagnes électorales politiques d’antant sont devenues des campagnes judiciaires où les réputations se voient être déchiquetées. Ce n’est pas tant que le peuple(-citoyen?) veuille des personnes irréprochables et moralement proprettes aux commandes de la Nation, non, c’est bien plus que les hyper-ambitieux qui visent le pouvoir avec acharnement font feu de […]

Pisser est-il toujours… « politique » ? Brèves )

Fut un temps où tout, absolument tout, était réputé « politique » ; les murs de notre chère et vétuste Sorbonne (à l’époque d’ailleurs quasi dépourvue de toilettes dignes de ce nom) arboraient fièrement le tag « PISSER EST POLITIQUE » !
Et aujourd’hui ?
Aujourd’hui ? même la politique n’est plus politique.
La politique, tout comme le reste, est économique (dans la meileur des cas) sinon elle est ordinairement cupide, financière, arriviste.

Vous avez dit « élites » ? Brèves )

Contrairement à cette légende que nous sommes tant à avoir eu plaisir à croire et à répandre, les très riches, donc les puissants, ont toujours eu le pouvoir de museler les gens intelligents, d’occulter leur pensée et leur parole, voire de les faire taire – définitivement parfois.

Avec Trump il faut bien comprendre que « . . . les élites ne sont pas les professeurs ou les journalistes, mais les chefs d’entreprise désormais au pouvoir. » Frédéric Neyrat : Mediapart, Etats-Unis: le coup d’Etat qui vient

Au-delà de 2017 Brèves )

Ce que les primaires et les gesticulations pré-présidentielles qui les ont accompagnées ont révélé c’est que, contre toute attente, la jeunesse est de plus en plus de gauche. Pas la jeunesse racaille qui, de toute manière, ne vote pas, ni la jeunesse bling-bling qui croit être « de gauche » comme tout le Macron-cosme parisien. Non, mais la jeunesse lambda, c’est-à-dire tous les autres, ceux dont une infime partie s’est déplacée pour voter Hamon. Ils existent et sont bien plus nombreux que les quadra-quinqua de la mouvance Valls-Fillon ne le pensent.

Un court billet de 20 minutes semblait avoir également observé cette évolution.

Voeux Brèves )

Je vous souhaite :
Ambition, esprit de compétition, agressivité, avidité, cupidité, paraître, égoïsme et égotisme
autrement dit réussite et épanouissement au sein de la société qui nous est offerte.

GOOGLE fête ses 18 ans Brèves )

Oh que c’est mauvais !!!
Le sémiologue se roule par terre ! On se doodle de rire !
Le G de Google souffle dans un ballon qui monte, qui grossit, qui monte, qui monte, et la bulle pète !!! Et le G de Google se retrouve le cul par terre !
Symbolique ou prémonitoire ?
Ou tout simplement mal foutu par des communicants prétentieux … mais bons à rien ?
L’illusion qui pète à la gueule n’est même pas envisagée tant la cécité idéologique engendrée par la culture du succès en interdit la perception.

« Populiste » ??? Brèves )

Dès que la voix du peuple (exprimée démocratiquement par le biais des dispositifs électoraux institutionnels légitimes ET légaux) ne plaît pas aux GRANDS de ce monde … les medias et les séides de ceux-ci lui décernent le quolibet de « populiste », insulte suprême en ces temps où la droite, la gauche-droite financiariste aussi bien que l’extrême-droite se disputent le droit de piétiner la majorité des citoyens lassée de voir les « toujours plus riches et toujours plus puissants » s’enrichir encore.

A qui profite … le BREXIT Réflexion )

Paradoxe amusant : la réalisation du BREXIT va, ainsi le veulent les institutions, être confiée aux « powers that be » les pouvoirs en place (sur la scène politique aussi bien que dans l’ombre financière) … ceux qui, politiciens, financiers riches acteurs économiques, étaient profondément hostile au leave. On peut leur faire confiance pour : 1) y […]

Sport et violence Réflexion )

Allons … Allons … qui feint la surprise ? « Le sport ennoblit l’Homme » et autres fadaises voilent (mal) la cupidité, les mentalités nationalistes et les impitoyables rivalités d’egos qui s’y éploient. Oui les compétitions ont certes pu « sublimer » les violences nationalistes… un temps… mais ce temps est révolu et la pestilence des mentalités saute désormais […]

Les grenouilles demandent un roi ! Brèves )

Eh Ho … ça ne gouverne plus là !!! Les egos sont à leur paroxysme.
On ne constitue pas une « équipe » avec des gars qui « se la joue perso » tout le temps !
Ni une équipe de sport ni … un gouvernement.
Pourtant que ce soit chez Les Républicains ou au Parti socialiste c’est le lugubre spectacle que l’on offre ces dernières années aux citoyens. Et plus l’échéance de 2017 approche plus le nombre de figurants excités par la comédie augmente.
Les grenouilles demandent un roi ! Et ça ! ça fait froid dans le dos ! Surtout si le « roi » en question se révèle être une galaxie de financiers tapis dans l’ombre.

A quand la privatisation de l’armée ? Brèves )

« Sécurité routière : l’Etat va privatiser les radars » nous révèle Le Parisien du jour.

Une police-gendarmerie privée qui flasherait là où c’est lucratif et non là où c’est dangereux, parce que, là où c’est dangereux, les conducteurs qui sont – contrairement à la légende – en très très grande majorité prudents, ralentissent spontanément.
A quand la privatisation de l’armée, de la police, de la justice ?

Une belle armée intéressée qui trouverait fort lucratif de faire des guerres partout où ça rapporte. Ensuite …

A quand la privatisation du gouvernement ?
C’est déjà fait ? Ah oui c’est vrai j’oubliais !

(Ecouter / regarder, entre autres : France Inter (L’instant M) et Antenne 2 (Complément d’enquête) le 07-04-2016)

L’argent : pour rien Brèves )

Pitié ! Que l’on ne vienne pas invoquer les prétextes d’utilité ou de rentabilité !
Le profit et la cupidité tels que nous les voyons à l’oeuvre sont la pire démonstration, la plus convaincante que l’argent ainsi accumulé, en fait, ne sert strictement à rien… enfin, si ! … parfois, à paraître avoir le pouvoir … à s’acheter des « amis » et à nuire à 99% de la population mondiale.

Belle mission Oncle Cupide ! Tu peux être fier de toi.

A qui profite le crime ? Brèves )

… AU PROFIT !!!
Il fut un temps où le crime pouvait être passionnel … religieux … dogmatique … que sais-je ?
Ce temps est révolu. Ne le regrettons pas ! Mais reconnaissons que dès que l’on s’attarde un peu sur les actions et agressions qui peuplent le monde des médias qui (croyons-nous) nous informe et nous déforme, nous voyons bien que derrière ces lambeaux du passé que sont les passions (feintes) ou les engagements dogmatiques, c’est bel et bien le profit organisé qui est le commanditaire, et la cupidité le mobile.

Vendre l’Université Réflexion )

A qui profite le crime ? Au profit ! Comme toujours. Il leur faut mettre l’Université au service des besoins et attentes « de l’entreprise » (traduire : des actionnaires, du capital ou de ses larbins). Dames-Ministres Pécresse et Fioraso n’avaient d’autre dogme. Avantage et coup double : cela permet d’éradiquer du même coup l’apprentissage de l’esprit […]