Mépris du haut vers le bas

Mettre la fiction (« c’est comme … ») au service de la « pédagogie » (politique) est la plus belle marque de mépris du peuple que l’on puisse lui infliger :
Tu n’as pas accès à l’abstraction et à la réflexion, donc il te faut des belles histoires et des « exemples concrets » !

Budgéter la désobéissance

Il est d’une rare immoralité d’oser budgeter l’incivisme et le non-respect de la loi.
Pourtant l’Etat compte bien sur les quelques milliards d’Euros (en augmentation de 50% entre 2016 et 2018) que devraient rapporter les nouveaux radars routiers.
L’Etat sombrerait-il ? La France ferait-elle faillite si les automobilistes respectaient les limitations de vitesse ? Ne pas commettre d’excès de vitesse devient ainsi paradoxalement le plus grand des incivismes !
Comment respecter un Etat qui asseoit son fonctionnement sur la désobeissance ?

Résumons

Même pas mal !
J’ai l’impunité.
Intouchable inattaquable.
Reinafoutre !
Je vous emmerd’
J’fais ce que j’veux.
Z’êtes trop cons pour me comprendre.

Vous le reconnaissez ?
C’est un vieux avec une pensée de vieux qui vit avec une vieille …
mais mais mais … déguisé en jeune cadre dynamique (concept lui-même complètement « has been »)

Pisser est-il toujours… « politique » ?

Fut un temps où tout, absolument tout, était réputé « politique » ; les murs de notre chère et vétuste Sorbonne (à l’époque d’ailleurs quasi dépourvue de toilettes dignes de ce nom) arboraient fièrement le tag « PISSER EST POLITIQUE » !
Et aujourd’hui ?
Aujourd’hui ? même la politique n’est plus politique.
La politique, tout comme le reste, est économique (dans la meileur des cas) sinon elle est ordinairement cupide, financière, arriviste.

Vous avez dit « élites » ?

Contrairement à cette légende que nous sommes tant à avoir eu plaisir à croire et à répandre, les très riches, donc les puissants, ont toujours eu le pouvoir de museler les gens intelligents, d’occulter leur pensée et leur parole, voire de les faire taire – définitivement parfois.

Avec Trump il faut bien comprendre que « . . . les élites ne sont pas les professeurs ou les journalistes, mais les chefs d’entreprise désormais au pouvoir. » Frédéric Neyrat : Mediapart, Etats-Unis: le coup d’Etat qui vient

Au-delà de 2017

Ce que les primaires et les gesticulations pré-présidentielles qui les ont accompagnées ont révélé c’est que, contre toute attente, la jeunesse est de plus en plus de gauche. Pas la jeunesse racaille qui, de toute manière, ne vote pas, ni la jeunesse bling-bling qui croit être « de gauche » comme tout le Macron-cosme parisien. Non, mais la jeunesse lambda, c’est-à-dire tous les autres, ceux dont une infime partie s’est déplacée pour voter Hamon. Ils existent et sont bien plus nombreux que les quadra-quinqua de la mouvance Valls-Fillon ne le pensent.

Un court billet de 20 minutes semblait avoir également observé cette évolution.

Voeux

Je vous souhaite :
Ambition, esprit de compétition, agressivité, avidité, cupidité, paraître, égoïsme et égotisme
autrement dit réussite et épanouissement au sein de la société qui nous est offerte.

GOOGLE fête ses 18 ans

Oh que c’est mauvais !!!
Le sémiologue se roule par terre ! On se doodle de rire !
Le G de Google souffle dans un ballon qui monte, qui grossit, qui monte, qui monte, et la bulle pète !!! Et le G de Google se retrouve le cul par terre !
Symbolique ou prémonitoire ?
Ou tout simplement mal foutu par des communicants prétentieux … mais bons à rien ?
L’illusion qui pète à la gueule n’est même pas envisagée tant la cécité idéologique engendrée par la culture du succès en interdit la perception.

« Populiste » ???

Dès que la voix du peuple (exprimée démocratiquement par le biais des dispositifs électoraux institutionnels légitimes ET légaux) ne plaît pas aux GRANDS de ce monde … les medias et les séides de ceux-ci lui décernent le quolibet de « populiste », insulte suprême en ces temps où la droite, la gauche-droite financiariste aussi bien que l’extrême-droite se disputent le droit de piétiner la majorité des citoyens lassée de voir les « toujours plus riches et toujours plus puissants » s’enrichir encore.

Les grenouilles demandent un roi !

Eh Ho … ça ne gouverne plus là !!! Les egos sont à leur paroxysme.
On ne constitue pas une « équipe » avec des gars qui « se la joue perso » tout le temps !
Ni une équipe de sport ni … un gouvernement.
Pourtant que ce soit chez Les Républicains ou au Parti socialiste c’est le lugubre spectacle que l’on offre ces dernières années aux citoyens. Et plus l’échéance de 2017 approche plus le nombre de figurants excités par la comédie augmente.
Les grenouilles demandent un roi ! Et ça ! ça fait froid dans le dos ! Surtout si le « roi » en question se révèle être une galaxie de financiers tapis dans l’ombre.

A quand la privatisation de l’armée ?

« Sécurité routière : l’Etat va privatiser les radars » nous révèle Le Parisien du jour.

Une police-gendarmerie privée qui flasherait là où c’est lucratif et non là où c’est dangereux, parce que, là où c’est dangereux, les conducteurs qui sont – contrairement à la légende – en très très grande majorité prudents, ralentissent spontanément.
A quand la privatisation de l’armée, de la police, de la justice ?

Une belle armée intéressée qui trouverait fort lucratif de faire des guerres partout où ça rapporte. Ensuite …

A quand la privatisation du gouvernement ?
C’est déjà fait ? Ah oui c’est vrai j’oubliais !

(Ecouter / regarder, entre autres : France Inter (L’instant M) et Antenne 2 (Complément d’enquête) le 07-04-2016)

L’argent : pour rien

Pitié ! Que l’on ne vienne pas invoquer les prétextes d’utilité ou de rentabilité !
Le profit et la cupidité tels que nous les voyons à l’oeuvre sont la pire démonstration, la plus convaincante que l’argent ainsi accumulé, en fait, ne sert strictement à rien… enfin, si ! … parfois, à paraître avoir le pouvoir … à s’acheter des « amis » et à nuire à 99% de la population mondiale.

Belle mission Oncle Cupide ! Tu peux être fier de toi.

A qui profite le crime ?

… AU PROFIT !!!
Il fut un temps où le crime pouvait être passionnel … religieux … dogmatique … que sais-je ?
Ce temps est révolu. Ne le regrettons pas ! Mais reconnaissons que dès que l’on s’attarde un peu sur les actions et agressions qui peuplent le monde des médias qui (croyons-nous) nous informe et nous déforme, nous voyons bien que derrière ces lambeaux du passé que sont les passions (feintes) ou les engagements dogmatiques, c’est bel et bien le profit organisé qui est le commanditaire, et la cupidité le mobile.

BREXIT

Un sondage, somme toute bien ordinaire en ces temps de branle-bas des options eurosceptiques, en Grande-Bretagne comme ailleurs, a donné des résulats toutefois inattendus.
Il en ressort que la majorité des Britanniques, interrogés sur les motivations de leur choix, souhaiteraient se libérer de l’Union européenne pour retrouver la liberté d’acquérir les bouilloires, grille-pain, chasse-d’eau et sèche-cheveux de leur choix et ne plus être contraints de se rabattre sur des produits aux puissances ou aux capacités bridées sur ordre de Bruxelles.
Voilà de la Real-Politik !!!

Imploser ? Vous vouliez dire exploser

Il paraît qu’il faut s’attendre à une « implosion » du parti socialiste français.
Ah bon ? Et pourquoi, je vous prie, n’exploserait-il pas ? Une bonne explosion à l’ancienne. Chaque courant partant vivre sa vie de son côté, et tel ou tel leader, ayant perdu ses adeptes, se retrouverait seul au monde, tout nu dans le désert politique.
Mais « imploser » à quoi cela rime-t-il ? En implosant, un objet (céleste souvent) se ratatine en se densifiant … en quoi cela dépeint-il ce qui arriverait à un groupe humain, fût-il politique ? En rien.
Mais ces gens des médias trouvent sûrement que ce pédant faux-sens, cette pitoyable impropriété de cuistre, fait plus « in », plus joli, plus dans le coup que le pertinent « exploser ».

Enfants

Il faut observer les enfants avec la plus extrême attention. Car un enfant n’est ni plus ni moins qu’un adulte qui se croirait seul, qui ne se sentirait pas observé.
En fait, c’est un adulte qui serait « réussi », complet et complexe – pas un de ces fruits secs sclérosés par la réussite qui ne sont guère que cette peau racornie, enveloppe de paraître qu’ils offrent au regard des autres et qui leur tient lieu d’identité… identité dont ils sont pourtant si fiers.

Les Français détestent-ils les pauvres ?

Je lis dans 20 Minutes « Les Français détestent-ils les pauvres ? »
Ben oui et les pauvres se détestent eux-mêmes. Ils se vivent comme kékés frustrés à la nuque brisée à force de toujours regarder vers le haut à vouloir pêter plus haut que leur cul.
La frustration ordinaire et le dépit fondent-ils un peuple ?

Encre antipathique

Ce ticket de caisse tient lieu de garantie. Ticket de caisse imprimé sur papier thermique effacé au bout de six mois. Qui pensera à le photocopier ? La photocopie est-elle juridiquement recevable ?
Au royaume du terrorisme juridique, les rusés et les cupides font, que dis-je, sont la loi et ont toujours raison … « raison du plus faible ».

Bizutage caritatif

Nouvelle mode caritative qui consiste à se faire balancer un seau d’eau et de glaçons sur la tête … sot bizutage propre à divertir les « people » de la planète ; ça en dit long sur leur âge mental et la manière dont le « spectacle » a perverti leurs mentalités.

Les maîtres des mentalités

Du jour où les médias ont remplacé l’Eglise dans le façonnage des mentalités. Les mythes sont devenus des outils de manipulation des consciences infiniment plus que des explications (transcendentales ou non) du réel. Ce fut là une profonde mutation des cultures humaines.

Le riche est courageux … pour tondre

Le riche est courageux : il ne renâcle pas à la tâche quand il constate qu’il y a plus à gagner à tondre des millions de pauvres (si faciles à abrutir par la consommation, l’avidité du conformisme, les « marques » et la pub) qu’à affronter (pour le piller) un seul des autres riches qui, en outre, se défendra bec et ongles.

La voie du peuple

La voie du peuple. C’est dramatique : le peuple est de plus en plus populaire, non, « populacier » serait plus juste. Donald Trump est de plus en plus vulgaire et acclamé. TF 1 augmente ses parts d’audience et atteint 80% d’audimat. Tapie et Sarkozy font leur retour en sympathiques hommes de progrès !

Ergonomie

Le riche est courageux : il ne renâcle pas quand il constate qu’il y a plus à gagner à tondre des foules de pauvres (qui se laissent abrutir par la machine séduction-consommation-conformisme) qu’à piller un seul des autres riches qui se défendra bec et ongles.

Violence lente

La violence est la forme de loin la plus aboutie de l’autosatisfaction de notre monde civilisé. Tout particulièrement la violence « lente » celle qui ne laisse pas de cicatrices ou d’hématomes: injustices, inégalités, persécutions et contraintes psychologiques. La morgue des uns qui condamne les autres à toujours plus « d’humilité » : on appelle ça la « civilisation »!

Idée de roman

A écrire, à détailler avec  volupté : Les souvenirs d’un marque-page
Il en a vu … tant et tant !

Lassitude

Incroyable mais vrai je vous jure !

Les riches, les puissants, les méchants …  m’ennuient profondément.